Critique du film Godzilla 2 Roi des Monstres

hdsjuin 11, 2019Vues 137

Godzilla II – Roi des Monstres, avis

Ce film n’est pas un chef d’oeuvre, mais n’est pas pour autant un mauvais film, je pense même que c’est un bon Godzilla qui fait honneur aux premiers films et qui ravira les fans qui ont été déçus par le reboot de 2014. Certes, le coté américanisant est là, mais bien moins omniprésent que dans le premier. J’ai passé un bon moment devant, et je suis content de l’apparition de Godzilla à l’écran.

Si le reboot de la série Godzilla publié en 2014 vous a plu, alors vous devez voir à tout prix cette réalisation de Michael Dougherty. Elle n’a absolument rien à envier à cette œuvre dont elle est la suite logique. Godzilla : King of the Monsters est en effet un film de science-fiction américain produit par les studios Legendary Pictures. Coécrit par Max Borenstein, Michael Dougherty et Zach Shields, ce long-métrage met en scène des monstres de la même carrure que Godzilla dans un monde où la race humaine est au bord de l’annihilation. Le film a été diffusé pour la première fois en mai 2019.

L’histoire commence!

L’histoire s’ouvre sur un monde en péril. Et on découvre progressivement qu’on est en plein apocalypse. Oui, et le meilleur dans l’histoire c’est qu’on en est la cause. En effet, nous sommes devenus depuis peu très nocifs à la terre. Conséquence directe, pour subsister, la terre doit débarrasser de sa surface les parasites que nous sommes désormais. Mais tout n’est pas perdu. Il nous reste un dernier espoir et celui-ci se trouve dans les entrailles de la terre depuis des milliers d’années, les titans.

Afin d’assurer la pérennité des habitants de la terre, l’agence crypto-zoologique dénommée Monarch est créée. Par le biais de cette agence, ces créatures mythiques, qui ont jadis dominé et régné tel des dieux sur la terre, sont traquées et étudiées. Parmi les agents du Monarch on retrouve une remarquable paléobiologiste du nom de Emma Russel.

Traumatisée par la mort de son fils Andrew survenue en 2014 et dont est responsable le titan Godzilla, elle a tout de même réussi l’exploit d’achever toute seule les travaux qu’autrefois, son ex-mari Mark et elle avaient débutés et qui devaient être détruits à la base. Il s’agit de l’Orca, un appareil qui sert à capter non seulement les signaux émis par les titans mais aussi à les contrôler pendant un instant.

Cela va sans dire qu’une telle invention suscitera indubitablement des convoitises. Et c’est d’ailleurs ce qui va conduire le Monarch au-devant de situations périlleuses dans lesquelles beaucoup d’hommes vont y laisser la vie. Ainsi, Emma va entraîner sans le vouloir sa fille Madison dans une aventure très dangereuse après avoir été prises toutes les deux en otage par un groupe d’écoterroristes qui ont pris d’assaut le site de l’agence crypto-zoologique.

Mark, bien que mécontent que Emma ait continué leur projet Orca, va tout de même faire tout son possible pour tenter de leur venir en aide. Il le fait surtout pour sa fille. Et à cette fin, il accepte de collaborer de nouveau avec le Monarch. Mais ce n’est pas le plus dur. Il doit aussi faire face à la horde de titans complètement déchaînés qui refont surface et cherchant à affirmer leur hégémonie. Il s’agit des titans Godzilla, Mothra, Rodan et King Ghidorah.

Categories

laissez un commentaire

prénom *
Ajouter un nom d'affichage
Email *
Votre adresse email ne sera pas publiée
Site Internet

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.